Aller au contenu principal

THIOMED



Thiocolchicoside.


IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS

Solution injectable IM. Ampoules de 2 ml, boîte de 6.

COMPOSITION
Thiocolchicoside (DCI).................................................................................................................... 200mg.
Excipients: chlorure de sodium, acide citrique monohydrate, citrate de sodium, hydroxyde de sodium ou acide chlorhydrique, qsp phi 6,2 - 6,4, eau ppi. qsp 100 ml.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Myorelaxant.

INDICATIONS

Traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses en pathologie rachidienne aiguë.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

POSOLOGIE

Réservé à l'adulte (plus de 15 ans).

La dose quotidienne est de 2 ampoules, en 2 prises /jour.

MODE D'ADMINISTRATION

Solution injectable : voie intramusculaire uniquement.

CONTRE-INDICATIONS

Absolues :

- Hypersensibilité au thiocolchicoside ou à un des excipients.

- Troubles de l'hémostase ou traitement anticoagulant en cours (contre-indication liée a la voie intramusculaire).

- Femme qui allaite (cf. Grossesse et Allaitement).

Relative :Femme enceinte (1er trimestre) : cf. Grossesse et Allaitement.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

Grossesse : Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du thiocolchicoside lorsqu'il est administré pendant la grossesse. En conséquence, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant le premier trimestre de la grossesse. Cet argument ne constitue pas l'élément systématique pour conseiller une interruption thérapeutique de grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale soigneuse.

Allaitement : Ce médicament est contre-indiqué en cas d'allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

- Possibilité de manifestations allergiques cutanées au thiocolchicoside.

- Dans de rares cas: excitation ou obnubilation passagère.

PHARMACODYNAMIE

• Analogue soufré, de synthèse, d'un glucoside naturel du colchique, le thiocolchicoside se comporte pharmacologiquement comme un myorelaxant, aussi bien chez l'homme que chez l'animal. Il supprime ou atténue considérablement la contracture d'origine centrale : dans l'hypertonie spastique, il diminue la résistance passive du muscle à l'étirement et réduit ou efface la contracture résiduelle.

Son action myorelaxante se manifeste également sur les muscles viscéraux : elle a été mise en évidence notamment sur l'utérus. Par contre, le thiocolchicoside est dépourvu de tout effet curarisant : c'est en effet par l'intermédiaire du système nerveux central et non par une paralysie dé la plaque motrice qu'il agit.
• Des travaux (1980) ont mis en évidence une affinité sélective de type agoniste du thiocolchicoside pour les récepteurs de l'acide gamma-aminobutyrique (CABA), ainsi que des propriétés agonistes glycinergiques. Il n'altère donc pas la motilité volontaire, ne provoque pas de paralysie et évite, de ce fait, tout risque respiratoire.

• Enfin, le thiocolchicoside est sans influence sur le système cardiovasculaire.

PHARMACOCINETIQUE

Après injection intramusculaire chez le sujet sain : le pic plasmatique est atteint en 30 minutes environ, la demi- vie
d'élimination est de l'ordre de 4h15.
Le thiocolchicoside est éliminé chez le sujet sain à la fois par voie rénale sous forme inchangée (clairance rénale d'environ 70 ml/min) et par voie extrarénale (clairance extrarénale d'environ 200 ml/min).

SECURITE PRECLINIQUE :

Chez le rat, à la dose de 12 mg/kg, le thiocolchicoside entraîne des malformations majeures ainsi qu'une foetotoxicité (retard de croissance, morts embryonnaires, sexe ratio non équilibré).
La dose sans effet toxique est de 3 mg/kg. Chez le lapin, le thiocolchicoside entraîne une maternotoxicité à partir de
24 mg/kg. Des anomalies mineures sont aussi retrouvées (côtes surnuméraires, retard d'ossification).

Voir aussi:

The subscriber's email address.