Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ALTIM

    Sanofi aventis
    ALTIM

    Cortivazol.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENTS

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    Suspension injectable en seringue pré-remplie de 1,5 ml, boîte de 1.

    COMPOSITION
    Cortivazol ........................................................................................................................................................ 3,75 mg
    Excipients : alcool benzylique, carmellose sodique, chlorure de sodium, chlorure de cétylpyridinium, polysorbate 80, eau pour préparations injectables q.s.p. 1,5 ml.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    GLUCOCORTICOÏDES

    INDICATIONS

    Ce médicament est un corticoïde. Il est indiqué dans certaines maladies où il est utilisé pour son effet anti-inflammatoire.
    Il est utilisé en injection locale en rhumatologie.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    La posologie varie de 0,5 à 1,5 ml par injection.

    MODE D'ADMINISTRATION

    VOIE INJECTABLE LOCALE

    CONTRE-INDICATIONS

    - infections,
    - antécédent d'allergie à l'un des constituants,
    - troubles de la coagulation, traitement anticoagulant en cours,
    - par voie intra-discale.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    MISES EN GARDE

    Ce médicament doit être pris sous stricte surveillance médicale.
    Ce médicament contient de l'alcool benzylique pouvant induire des réactions toxiques chez le nourrisson et l'enfant de moins de 3 ans.

    AVANT LE TRAITEMENT :
    - en cas de vaccination récente et de maladies virales en évolution (hépatite virale, herpès, varicelle, zona),
    - en cas d'hémodialyse,
    - port d'une prothèse.
    AU COURS DU TRAITEMENT:
    - des douleurs ou une fièvre apparaissent après l'injection.
    Les injections répétées risquent d'entraîner des symptômes d'hypercorticisme (prise de poids, hypertension...) et de déséquilibrer un diabète, des troubles mentaux ou une hypertension artérielle sévère.
    PENDANT LE TRAITEMENT:
    Les corticoïdes oraux ou injectables peuvent favoriser l'apparition de tendinopathie, voire de rupture tendineuse (exceptionnelle).
    - apparition de douleur tendineuse.

    PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
    Ce médicament ne doit pas être injecté dans les tendons.


    SPORTIFS

    Cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.

    Liste des excipients dont la connaissance est nécessaire pour une utilisation sans risque chez certains patients
    Alcool benzylique.

    INTERACTIONS

    Ce médicament est déconseillé en association avec :
    - Sultopride (neuroleptique) : risque accru de torsades de pointes.
    - Vaccins vivants atténués  

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    Ce médicament peut être pris ponctuellement au cours de la grossesse ou de l'allaitement, si besoin.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    - risques locaux : infection, inflammation ou calcifications de l'articulation, atrophie des tissus musculaires et cutanés, douleur au point d'injection,
    - réactions allergiques locales et générales, exceptionnellement : oedème de Quincke, choc anaphylactique,
    - Céphalées et bouffées de chaleur peuvent survenir. Ils disparaissent habituellement en un ou deux jours,
    - Lombalgies transitoires, exceptionnellement : douleurs thoraciques,
    - quelques cas de ruptures tendineuses ont été décrits de manière exceptionnelle, en particulier en co-prescription avec les fluoroquinolones,
    - poussées tensionnelles, exceptionnellement : hypotension,
    - les injections répétées risquent d'entraîner des symptômes d'hypercorticisme (rétention hydrosodée) et de déséquilibrer un diabète, une hypertension artérielle.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading