Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Pneumo 23

    Sanofi-Pasteur
    Pneumo 23

    Polyosides de Streptococcus

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    Solution injectable en seringue préremplie ou en récipient multidose

    COMPOSITION

    Une dose (0,5 ml) contient : Polyosides de Streptococcus pneumoniae sérotypes 1, 2, 3, 4, 5, 6B, 7F, 8, 9N, 9V, 10A, 11 A, 12F, 14,15B, 17F, 18C, 19A, 19F, 20, 22F, 23F, 33F 

    25 microgrammes pour chacun des 23 sérotypes.

    Liste des excipients Solution tampon contenant du phénol, du chlorure de sodium, du phosphate disodique dihydraté, du phosphate monosodique dihydraté et de l'eau pour préparations injectables.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE

    Vaccin pneumococcique polyosidique

    INDICATIONS

     Ce vaccin est indiqué pour la prévention des infections à pneumocoques, en particulier des pneumonies, dues aux sérotypes contenus dans le vaccin, chez les sujets à risque, à partir de l'âge de 2 ans :

    - sujets âgés de plus de 65 ans, particulièrement les personnes âgées vivant en institution,

    - sujets immunocompétents fragilisés ou susceptibles d'être fréquemment hospitalisés (diabète, bronchite chronique, insuffisance respiratoire, insuffisance cardiaque, terrain alcoolo-tabagique, ...),

    - sujets immunodéprimés : splénectomisés, drépanocytaires, syndrome néphrotique,

    - sujets porteurs d'une brèche ostéo-méningée. Il convient de préciser que les infections récidivantes des voies aériennes supérieures, notamment les otites moyennes et les sinusites, ne sont pas une indication de la vaccination.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    - Primo-vaccination : une injection de 0,5 ml

    - Revaccination : une injection de 0,5 ml. Elle est recommandée tous les 3 ans à 5 ans chez les sujets à haut risque d'infection pneu­mococcique, selon les recommandations locales en vigueur.

     

     

    MODE D'ADMINISTRATION

    Administrer par voie intramusculaire (IM) de préférence ou sous-cutanée (SC).

     

     

    CONTRE-INDICATIONS

    - Hypersensibilité connue à l'un des composants du vaccin.

    - Contre-indications de toute vaccination: en cas de fièvre, maladie aiguë, poussée d'une maladie chronique, il est préférable de différer la vaccination.

    - La vaccination n'est pas recommandée chez les sujets ayant été vaccinés au cours des trois dernières années.

    - La vaccina­tion des sujets ayant présenté une infection pneumococcique, confirmée ou non, ne représente pas une contre-indication et doit être envisagée en fonction du terrain associé 

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

     La revaccination sera effectuée en se conformant strictement à la rubrique 4.2. Il est conseillé de vacciner au moins deux semaines avant toute splénectomie.

     

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES

    Sans objet

    INTERACTIONS

     Ce vaccin peut être administré simultanément avec un vaccin grippal en utilisant des sites d'injections séparés.

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

     GROSSESSE

    II n'y a pas de données fiables de térato- genèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de ce vaccin lorsqu'il est administré pendant la grossesse. Par mesure de prudence, éviter de prescrire ce vaccin chez la femme enceinte sauf en cas de situation à risque important.

    ALLAITEMENT

    L'utilisation de ce vaccin est possible au cours de l'allaitement.

    EFFETS INDÉSIRABLES

     Réactions locales au site d'injection : douleur, érythème, induration, œdème peuvent survenir ; ces réactions sont bénignes et transitoires.

    De très rares réactions à type de phénomène d'Arthus, réversibles sans séquelle, ont été rapportées.

    Elles surviennent principalement chez les sujets ayant un titre d'anticorps antipneumococciques initialement élevé.

    Réactions générales : hyperthermie modérée et transitoire dans 2% environ des cas. Des hyperthermies supérieures à 39°C, bien que rares, peuvent s'observer.

    Elles survi­ennent le plus souvent très précocement après la vaccination et cèdent en 24 heures. D'autres réactions générales: adénopathies, éruptions, arthralgies et réactions allergiques (urticaires, œdème de Quincke, réactions anaphylactoïdes), céphalées, myalgies, malaise, asthénie ont été exceptionnellement rapportées.

    SURDOSAGE

     Sans objet



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading