Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

PERMIXON

    PIERRE FABRE
    PERMIXON

    Permixon® 160 mg                                                              

    Extrait lipidostérolique de Serenoa repens.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    Gélule (verte) : Boîte de 60.

    COMPOSITION                                                                   p gélule
    Extrait lipidostérolique de Serenoa repens (*) ...........................160 mg
    Excipients : polyéthylèneglycol 10000.
    Enveloppe de la gélule : gélatine, oxyde de fer jaune, indigotine, dioxyde de titane. Calibrage : n°1.
    (*) constitué par des acides gras (97 %) libres et/ou estérifiés et par une fraction d'insaponifiables (3 %).

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    Autres médicaments utilisés dans l'hypertrophie bénigne de la prostate.

    INDICATIONS

    Traitement des troubles mictionnels modérés liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    2 gélules par jour au moment des repas.

    CONTRE-INDICATIONS

    Hypersensibilité à l'un des constituants.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    La prise de ce médicament à jeun peut toutefois être la cause de nausées.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    • Des troubles gastro-intestinaux à type de nausées et de douleurs abdominales peuvent parfois survenir.

    • De rares éruptions cutanées et oedèmes ont été rapportés.

    • Exceptionnellement, des gynécomasties ont pu être observées, réversibles à l'arrêt du traitement.

    PHARMACODYNAMIE

    Des travaux expérimentaux réalisés chez l'animal ou in vitro sur des cellules prostatiques ont montré que l'extrait lipido-stérolique de Serenoa repens :
    • Présente des propriétés d'inhibition non compétitive de la 5 alpha-réductase (types 1 et 2), enzyme transformant la testostérone en son métabolite actif, la dihydrotestostérone ;
    • Inhibe la formation de prostaglandines et de leucotriènes (mis en évidence sur des polynucléaires) ;
    • Freine la prolifération de cellules provenant d'hyperplasie bénigne de la prostate, et stimulées par des facteurs de croissance.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading