Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

LOVIK

    Saiph
    LOVIK

    Lovik®

    Lévofloxacine.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    LOVIK : boîte de 5 comprimés pellicules sécables, AMM N° : 916 378 1.

    LOVIK : boîte de 10 comprimés pellicules sécables, AMM N° : 916 378 2.

    COMPOSITION
    Comprimés pelliculés sécables, contenant du Lévofloxacine hémihydrate correspondant à 500 mg de Lévofloxacine.

    Excipients du noyau : Cellulose microcristalline, crospovidone, talc, aérosil 200, stéarate de magnésium.

    Excipients de pelliculage : sepifilm 003 et dioxyde de titane.
    Liste des excipients dont la connaissance est nécessaire pour une utilisation sans risque chez certains patients : aucun.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    Antibiotique Antibactérien de la famille des quinolones groupe fluoroquinolones.

    INDICATIONS

    Elles sont limitées chez l'adulte aux traitements des infections bactériennes dues aux germes sensibles à la Lévofloxacine telles que :

    - Sinusites aiguës.

    - Exacerbations aiguës des bronchites chroniques. ;

    - Pneumonies communautaires.

    - Prostatites.

    - Pyélonéphrites aiguës.

    - Infections biliaires.

    - Infections intestinales.

    Situations particulières : Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif de la maladie du charbon.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    Ce médicament est administré en une ou deux prises quotidiennes.
    La posologie est fonction de l'indication, de la gravité et du siège de l'infection, de la sensibilité du germe en cause, et du poids du sujet.
    A titre indicatif, chez l'adulte, la posologie usuelle est de 1 à 2 comprimés par jour.
    La posologie doit être adaptée en cas d'insuffisance rénale.

    MODE D'ADMINISTRATION

    Voie orale. Les comprimés sont à avaler sans les croquer avec de l'eau pendant ou entre des repas.

    CONTRE-INDICATIONS

    Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

    - Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients du médicament.

    - Epilepsie,

    - Déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase (maladie héréditaire rare),

    - Antécédents de tendinite avec un médicament de la même famille (fluoroquinolones),

    - Enfants jusqu'à la fin de la période de croissance,

    - Allaitement,

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    - Ce médicament est susceptible de provoquer une tendinite, plus particulièrement du tendon d'Achille, pouvant conduire à une rupture. Les tendinites peuvent survenir dés les premiers jours de traitement et atteindre les deux cotés. Elles surviennent surtout chez les personnes à risque : personnes âgées de plus de 65 ans, patients prenant des médicaments corticoïdes (y compris inhalés): Douleur ou de gonflement de tendon d'Achille

    - Eviter l'exposition au soleil et aux rayonnements ultra-violets (UV) pendant la durée du traitement et pendant les deux jours suivant l'arrêt de celui-ci, en raison du risque d'une réaction allergique de la peau.

    - Il est indispensable d'adapter le traitement en cas d'un problème rénal et chez les sujets atteints de myasthénie.

    - Les antibiotiques peuvent provoquer rarement des diarrhées sévères, persistantes et/ou sanglantes pouvant révéler une colite pseudomembraneuse. Il sera peut être nécessaire d'arrêter le traitement par ce médicament et de prendre un traitement spécifique. La survenue de diarrhée au cours du traitement ne doit pas être traitée sans avis médical (cf. Effets non souhaités et gênants).

    - L'utilisation d'inhibiteurs du péristaltisme est contre-indiquée en cas de survenue de diarrhée.

    - Ce médicament peut fausser le résultat de certains examens de laboratoire (diagnostic de la tuberculose).

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
    En raison de certains effets non souhaités, il faut être attentif avant de se livrer à des taches nécessitant une certaine vigilance, telles que la conduite d'un véhicule ou l'utilisation d'une machine.

    INTERACTIONS

    Zinc, fer et topiques gastro-intestinaux.

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    GROSSESSE
    Il est préférable, par mesure de précaution, de ne pas utiliser la lévofloxacine pendant la grossesse. En effet, bien que les études effectuées chez l'animal n'aient pas mis en évidence d'effet tératogène, les données cliniques sont encore insuffisantes. Des atteintes articulaires ont été décrites chez des enfants traités par des quinolones, mais à ce jour, aucun cas d'arthropathie secondaire à une exposition in utero n'est rapporté.

    ALLAITEMENT
    Les fluoroquinolones passent dans le lait maternel. En raison du risque d'atteinte articulaire chez l'enfant, l'allaitement est contre-indiqué au cours d'un traitement par fluoroquinolone.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    • Manifestations digestives et métaboliques : Fréquemment : nausées, diarrhée ; Occasionnellement : perte d'appétit, vomissements, douleurs abdominales, digestion difficile ; Rarement : diarrhée sanglante pouvant révéler une colite pseudo-membraneuse ; Très rarement : quantité insuffisante de sucre dans le sang (hypoglycémie) notamment chez le diabétique.

    • Manifestations neurologiques : Occasionnellement : maux de tête, vertiges, somnolence, insomnie ; Rarement : anomalie de la perception des sensations du toucher, tremblement, anxiété, agitation, confusion convulsions ;

    • Manifestations cardiaques et vasculaires : Rarement : accélération du rythme cardiaque, chute de la tension artérielle,

    • Manifestations rhumatologiques : Rarement : douleurs des articulations, douleurs musculaires, douleur et inflammation des tendons touchant principalement le tendon d'Achille ; elles peuvent survenir dans les deux premiers jours de traitement et atteindre les deux côtés ; Très rarement : rupture du tendon ; faiblesse musculaire pouvant être grave chez les patients atteints de myasthénie ;

    • Manifestations au niveau de la peau des muqueuses et autres réactions allergiques : Occasionnellement : démangeaisons, éruptions cutanées ; Rarement : urticaire, gêne respiratoire ; Très rarement : photosensibilisation (réaction cutanée lors d'une exposition au soleil ou aux UV), œdème de Quincke. 

    • Manifestations hépatiques : Fréquemment : augmentation des transaminases

    • Manifestations rénales : Occasionnellement : augmentation de la créatininémie

    • Modifications de la formule sanguine

    SURDOSAGE

    Selon les études toxicologiques menées chez l'animal et les études de pharmacologie clinique réalisées à closes suprathérapeutiques, les signes les plus importants attendus suite à un surdosage de lévofloxacine sont des troubles neurologiques tels que confusion, vertiges, troubles de la conscience et crises convulsives, une augmentation de l'intervalle QT ainsi que des troubles digestifs tels que nausées et érosion des muqueuses. En cas de surdosage, un traitement symptomatique doit être mis en œuvre. Une surveillance électrocardiographique doit être effectuée en raison de possibles allongements de l'intervalle QT. Des anti-acides peuvent être utilisés pour protéger la muqueuse gastrique. L'hémodialyse, incluant la dialyse péritonéale et la dialyse péritonéale continue ambulatoire, n'est pas efficace pour éliminer la lévofloxacine. Il n'existe pas d'antidote spécifique. 

    PHARMACODYNAMIE



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading