Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

KETUM

    Pharmaghreb
    KETUM

    Kétoprofène.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    KETUM 2.5 POUR CENT, gel pour application locale

    COMPOSITION
    Kétoprofène 2,50 g.
    Excipients: Carbomére 1,50, Ethanol à 96% 40,00 ml; Huile essentielle de lavandin 0,10 ml;Diéthanolamine 1,35 g; Eau purifiée q.s.p.100,00 g;
    Pour 100 g de gel.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    ANTI-FLAMMATOIRE NON STÉROÏDIEN EN TOPIQUE.

    INDICATIONS

    Ce médicament est indiqué chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, en traitement de courte durée dans :
    - les arthroses des petites articulations,

    - les tendinites

    - les traumatismes articulaires bénins de type foulure,

    - les douleurs lombaires aiguës.

    - les réactions inflammatoires des veines consécutives à une sclérose de varices.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    La posologie est fonction de l'indication. Elle varie de 2 à 3 applications par jour.

    MODE D'ADMINISTRATION

    Voie locale

    Faire pénétrer le gel par un massage doux et prolongé, sur la région douloureuse ou inflammatoire.

    Bien se laver les mains après chaque utilisation.

    CONTRE-INDICATIONS

    - à partir du 6ème mois de grossesse,

    - allergie à ce médicament ou à un médicament apparenté, notamment aux autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, aspirine,

    - allergie à l'un des excipients,

    - peau lésée, quelque soit la lésion : lésions suintantes, eczéma, lésion infectée, brûlure ou plaie,

    - enfants de moins de 15 ans,

    - enfants ayant des antécédents de convulsions dues à la fièvre ou non (en raison de la présence de dérivés terpéniques dans la formule).

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    MISES EN GARDE

    Cette spécialité contient des dérivés terpéniques qui peuvent entraîner, à doses excessives, des accidents neurologiques à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant.
    - ne jamais appliquer une dose supérieure à celle qui est recommandée
    - ne pas appliquer sur une surface étendue du corps,
    - respecter la fréquence et la durée de traitement préconisées,
    - ne pas appliquer sur les muqueuses, ni sur les yeux.
    - éviter toute application sous pansement occlusif.
    - l'apparition d'une éruption cutanée après application du gel impose l'arrêt immédiat du traitement.

    PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
    - Le port de gants par le masseur kinésithérapeute, en cas d'utilisation intensive, est recommandé,
    - Eviter toute exposition au soleil ou aux U.V. des zones traitées, pendant le traitement et durant les 2 semaines qui suivent l'arrêt du traitement.
    - Epilepsie ancienne ou récente

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
    Sans objet.

    LISTE DES EXCIPIENTS A EFFET NOTOIRE
    Dérivés terpéniques

    INTERACTIONS

    En raison du faible passage systémique lors d'un usage normal du gel, les interactions médicamenteuses signalées pour le kétoprofène per os sont peu probables.

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    Ce médicament peut être pris au cours des 5 premiers mois de la grossesse.

    Toutefois, EN AUCUN CAS CE MEDICAMENT NE DOIT ETRE PRIS A PARTIR DU SIXIEME MOIS, car ses effets sur l'enfant peuvent avoir de grave conséquence, notamment au plan vasculaire et rénal, et cela même avec une seule prise et même lorsque l'enfant est à terme.

    Ce médicament passe dans le lait maternel. Par mesure de précaution, il convient d'éviter de l'utiliser pendant l'allaitement.
    En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament et en aucun cas il ne devra être appliqué sur les seins.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    En raison de la présence, en tant qu'excipients, de dérivés terpéniques et en cas de non respect des doses préconisées :
    - risque de convulsions chez l'enfant et chez le nourrisson,
    - possibilité d'agitation, de confusion chez les sujets âgés.
    Exceptionnellement :
    - photosensibilité; crise d'asthme ou générales de type anaphylaxie.
    - réactions cutanées sévères de type éruption huileuse, pouvant s'étendre ou se généraliser secondairement.
    • Peuvent survenir :
    - des effets locaux cutanés de type rougeur, démangeaison, sensations de brûlures.
    - d'autres effets généraux des anti-inflammatoires non stéroïdiens, en fonction de la quantité de gel appliquée, de la surface traitée et de son état, de la durée de traitement et de l'utilisation ou non d'un pansement fermé.

    SURDOSAGE

    En cas de surdosage, rincer abondamment à l'eau.
    Tenir compte de la présence de dérivés terpéniques en tant qu'excipients, susceptibles d'abaisser le seuil épileptogène et d'entraîner une agitation et une confusion chez le sujet âgé. L'application de trop fortes doses peut également entraîner l'exacerbation des effets indésirables : irritation, érythème, prurit.

    PHARMACODYNAMIE

    Le kétoprofène est un antiinflammatoire non stéroïdien du groupe des propioniques, dérivé de l'acide aryl- carboxylique. Sous forme de gel, il possède une activité antiinflammatoire et antalgique.

    PHARMACOCINETIQUE

    Appliqué localement sous forme de gel, le kétoprofène est absorbé lentement à travers la peau.
    Il s'accumule peu dans l'organisme.
    Le passage systémique du gel par rapport à celui des formes orales de kétoprofène est de l'ordre de 5 pour cent, ce qui permet d'obtenir un effet local.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading