Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AROMASINE

    Pfizer
    AROMASINE

    Exemestane.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS
    AROMASINE® 25 mg, comprimé enrobé.
    Boite de 30. 

    COMPOSITION
    Exemestane 25 mg.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE

    Inhibiteur stéroïdien de l'aromatase - Agent antinéo- plasique.
    Code ATC : L02BG06.

    INDICATIONS

    - Aromasine® est indiqué dans le traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce exprimant des récepteurs aux estrogènes, chez les femmes ménopausées, à la suite d'un traitement adjuvant initial d'une durée de 3 ans par tamoxifène.

    - Aromasine® est indiqué dans le traitement du cancer du sein à un stade avancé chez la femme ménopausée naturellement ou artificiellement après échec du traitement par antiestrogènes. L'efficacité n'a pas été démontrée chez les patientes dont les cellules tumorales ne possèdent pas de récepteurs aux estrogènes.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    • Adultes et personnes âgées :
    Dose recommandée : 25 mg par jour de préférence après un repas. Maintien du traitement jusqu'à apparition des signes de progression de la tumeur.

    - Cancer du sein, stade précoce : Maintien du traitement par Aromasine® jusqu'à 5 ans d'hormono- thérapie séquentielle (tamoxifène suivi d'Aromasine®). Arrêt du traitement si rechute de la tumeur.

    - Cancer du sein, stade avancé : Maintien du traitement par Aromasine® jusqu'à apparition des signes de progression de la tumeur.

    - Insuffisance hépatique ou rénale : aucun ajustement posologique.

    • Enfants : non recommandé.

    CONTRE-INDICATIONS

    Aromasine® est contre-indiqué chez les patientes présentant une hypersensibilité connue au principe actif ou aux excipients, chez la femme en pré-ménopause et chez la femme enceinte ou qui allaite.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    • Ne pas administrer chez la femme en pré-ménopause (confirmer si nécessaire la ménopause par dosages de LH, FSH et estradiol).
    • Administrer avec précautions en cas d'insuffisance hépatique ou rénale.
    • Contient du saccharose : ne pas administrer en cas de maladies héréditaires rares, d'intolérance au fructose, de malabsorption glu-cose/galactose ou d'un déficit en sucrase-isomaltase.
    • Contient du parahydroxybenzoate de méthyle : possibilité de réactions allergiques (retardées). Aromasine® étant un puissant inhibiteur de la synthèse oestrogénique, possibilité de diminution de la densité minérale osseuse (DMO). Impact non démontré sur le risque de fracture à long terme. En début de traitement adjuvant par Aromasine®, évaluer la DMO par ostéo-densitométrie chez les femmes atteintes ou à risque d'ostéoporose.
    • Malgré l'absence de données sur les effets d'un traitement sur la DMO induite par Aromasine®, mettre en place un traitement de l'ostéoporose si besoin. Les patientes traitées par Aromasine® devront être surveillées étroitement.

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    Contre-indiqué.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    Effets indésirables généralement légers à modérés. 
    Patientes atteintes de cancer du sein à un stade précoce et recevant un traitement adjuvant par Aromasine® après un traitement adjuvant initial par tamoxifène : taux d'arrêt du traitement pour effets indésirables dans les études cliniques : 6,3% ; effets indésirables les plus fréquemment rapportés : bouffées de chaleur (22%), arthralgies (17%) et fatigue (17%).
    Patientes atteintes de cancer du sein à un stade avancé et recevant la dose standard de 25 mg : taux d'arrêt du traitement pour effets indésirables dans les études cliniques : 2,8% ; effets indésirables les plus fréquemment rapportés : bouffées de chaleur (14%) et nausées (12%).
    La plupart des effets indésirables peut être attribuée aux conséquences pharmacologiques normales de la carence en estrogènes (bouffées de chaleur, par exemple).
    Les effets indésirables rapportés sont listés ci-dessous par fréquence.

    Leur fréquence est définie comme suit : très fréquent (>1/10), fréquent (> 1/100 à < 1/10), peu fréquent (> 1/1000 à <1/100D), rares (> 1/10000 à <1/1000).

    • Très fréquents : insomnie, céphalées, bouffées de chaleur, nausées, augmentation de la sudation, douleurs articulaires et musculosquelettiques (arthralgies et, moins fréquemment, douleurs au niveau des membres, ostéoarthrite, douleurs dorsales, arthrite, myalgie et raideurs articulaires), fatigue.

    • Fréquents : anorexie, dépression, sensations vertigineuses, syndrome du canal carpien, douleurs abdominales, vomissements, constipation, dyspepsie, diarrhée, éruption cutanée transitoire, alopécie, douleurs, oedème périphérique.

    • Peu fréquents : somnolence, asthénie.

    Affections hématologiques et du système lymphatique :

    Patientes atteintes d'un cancer du sein à un stade avancé : cas de thrombocytopénies et de leucopénies rarement rapportées.

    Diminution occasionnelle des lymphocytes chez approximativement 20 % des patientes recevant Aromasine®, en particulier chez celles présentant déjà une lymphocytopénie. Pas de modification significative au cours du temps des valeurs moyennes des lymphocytes et aucune augmentation des infections virales n'a été observée.

    Patientes atteintes d'un cancer du sein à un stade précoce : ces effets n'ont pas été observés.

    Affections hépatobiliaires :
    • Très fréquent : légère élévation des phosphatases alcalines (pouvant être due à une accélération du renouvellement osseux).

    • Fréquents : légère élévation de la bilirubine (dans la plupart des cas, non associée à une élévation des enzymes hépatiques). La fréquence des événements indésirables et affections prédéfinis dans l'étude sur le cancer du sein à un stade précoce (IES), quelle que soit la causalité, rapportés chez des patientes sous traitement et jusqu'à 30 jours après l'arrêt de celui-ci est listée ci-après.
    Nombre d'événements indésirables et affections respectivement par traitement par exemestane (n = 2252) ou par tamoxifène (n=2279) : Bouffées de chaleur : 488 (21,7%) - 456 (20,0%) - Fatigue : 372 (16,5%) - 345 (15,1%) - Céphalées : 303 (13,5%) - 255 (11,2%) - Insomnie : 279 (12,4%) - 199 (8,7%) - Augmentation de la sudation : 270 (12,0%) - 242 (10,6%) - Sensations vertigineuses : 225 (10,0%) - 197 (8,6%) - Nausées : 199 (8,8%) - 205 (9,0%) - Ostéoporose : 116 (5,2%) - 65 (2,9%) - Hémorragie vaginale : 87 (3,9%) - 109 (4,8%) - Affections gynécologiques : 81 (3,6%) - 154 (6,8%) - Autre cancer primitif : 56 (2,5%) - 84 (3,7%) - Vomissements : 51 (2,3%) - 52 (2,3%) - Troubles de la vision : 44 (2,0%) - 48 (2,1%) - Affection cardio- vasculaire : 21 (0,9%) - 39 (1,7%) - Fracture ostéoporotique : 17 (0,8%) - 13 (0,6%) - Complications thromboemboliques : 15 (0,7%) - 40 (1,8%) - Infarctus du myocarde : 14 (0,6%) - 4 (0,2%).

    SURDOSAGE

    Un traitement symptomatique général incluant un contrôle fréquent des paramètres vitaux et une surveillance étroite de la patiente est indiqué. 



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading