Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AGYRAX

    UCB Pharma
    AGYRAX

    Méclozine (DCI) Chlorhydrate.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    Comprimé (blanc) : Boîte de 15, sous plaquette thermoformée (PVC/ALU).

    COMPOSITION
    Méclozine (DCI) Chlorhydrate p.comp. : 25 mg - p. boîte : 3,75 g.
    Excipients : lactose, amidon ae maïs, talc, povidone K3Q, stéarate de calcium, silice colloïdale anhydre.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    ANTIHISTAMINIQUE H1, ANTIVERTIGINEUX, ANTIEMETIQUE.

    INDICATIONS

    - Traitement symptomatique de la crise vertigineuse,

    - Prévention et traitement du mal des transports.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    • Crise vertigineuse : 1 à 3 comprimés par jour à prendre avant les repas. 

    • Mal des transports : la première prise doit s'effectuer une heure avant le voyage : 1 à 4 comprimés par jour.

    MODE ET VOIE D'ADMINISTRATION

    Avaler sans croquer avec un peu d'eau ou une autre boisson non alcoolisée.

    CONTRE-INDICATIONS

    - Hypersensibilité à la méclozine.

    - Liée à l'effet anticholinergique : risque de glaucome par fermeture de l'angle ; risque de rétention urinaire lié à des trouble urétroprostatiques.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
    L'absorption de boissons alcoolisées est déconseillée pendant le traitement.

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
    Agyrax peut provoquer une discrète somnolence en début de traite¬ment. Il importe d'en tenir compte chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines.

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    Chez l'animal, l'expérimentation a mis en évidence un effet tératogène. Chez la femme enceinte, en raison de l'absence de données épidémiologiques suffisantes et bien que l'on n'ait constaté à ce jour aucun effet tératogène, il convient de s'abstenir de prescrire Agyrax pendant les trois premiers mois de la grossesse.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    L'effet anticholinergique peut entraîner : sécheresse buccale, rétention urinaire, troubles de l'accommodation, de la confusion mentale chez le sujet âgé.

    SURDOSAGE

    En cas de surdosage, l'hypersédation serait la mani¬festation la plus fréquente. Il faudra alors penser à une polyintoxication médicamenteuse. Le vomissement sera provoqué s'il ne survient pas spontanément. Un lavage gastrique immédiat est également conseillé. Dans le; ;as graves, une surveillance classique de réanimation sera entreprise.

    PHARMACODYNAMIE

    Chez l'homme, la méclozine inhibe la réaction à la stimulation labyrinthique électrique.

    PHARMACOCINETIQUE

    Après administration orale, l'élimination se fait en majorité dans les fèces et les urines.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading