Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Résultats cliniques positifs dans le traitement des maladies aigues et chroniques du foie

    Résultats cliniques positifs dans le traitement des maladies aigues et chroniques du foie

    Alfact Innovation, jeune entreprise française spécialisée dans la découverte et le développement de produits biopharmaceutiques innovants en hépatologie et oncologie, a annoncé la publication de résultats cliniques de phase II très encourageants dans le traitement des maladies chroniques du foie dont l’hépatite fulminante.

    Alfact Innovation a développé la protéine ALF-5755 basée sur la protéine recombinante HIP/PAP pour un traitement thérapeutique in vivo de l’hépatite fulminante. ALF-5755 a été testé sur 57 patients lors d’un essai clinique contrôlé en double aveugle dans plusieurs centres hospitaliers Européens et coordonné par le Professeur D. Samuel de l’Hôpital Paul Brousse de Villejuif. Les patients ont été intégrés dans 2 sous-groupes prédéterminés : 22 patients souffrant de maladies aigues et chroniques du foie (9 patients d’hépatites auto-immunes et 13 d’hépatite B), 35 patients souffrant d’affectations aigues du foie (10 d’hépatite A, 8 de toxicité hépatique induite par le médicament, 8 de raison inconnue, 9 d’autres étiologies). La protéine ALF-5755 a amélioré de façon significative la santé de patients souffrant d’hépatite auto-immune et d’hépatite B tout en améliorant partiellement les cas d’étiologie liés à l’hépatite fulminante. Un biomarqueur (Gc Glo) permettant la stratification de patients en attente de transplantation de foie a également été identifié.

    « L’hépatite fulminante peut se développer en quelques jours et entraîne une hospitalisation urgente du patient. Certains de ces patients peuvent subir un traitement médical mais la majorité d’entre eux requière une transplantation hépatique qui présente des risques élevés. La protéine ALF-5755 représente une avancée majeure dans la lutte permanente contre cette pathologie. L’essai clinique de phase II a démontré l’efficacité de cet antioxydant inédit sur les patients souffrant de maladies aiguës et chroniques du foie liées à l’hépatite auto-immune et l’hépatite B. Cette avancée est une énorme source d’espoir pour les cliniciens et les patients et représente un grand pas dans le traitement de l’hépatite aiguë sévère et fulminante, » a déclaré le Professeur D. Samuel de l’Hôpital Paul Brousse de Villejuif.

    L’hépatite aiguë sévère et fulminante est une maladie rare caractérisée par une incapacité du foie à assurer ses fonctions, provoquant une coagulopathie et une altération de la santé mentale d’un patient jusque-là en bonne santé. Malgré les avancées thérapeutiques et une amélioration de la survie des patients suite aux interventions chirurgicales ces 20 dernières années, l’hépatite aiguë sévère et fulminante reste une maladie mortelle présentant un taux de mortalité de l’ordre de 30%. Par conséquent, l’hépatite aiguë sévère et fulminante représente un besoin médical largement insatisfait.

    Source : Alfact Innovation



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading