Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

PURINOL

    IBN AL BAYTAR
    PURINOL  

    Allopurinol.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS
    • PURINOL 100 mg :
    comprimés sécables blancs dosés à 100 mg d'allopurinol par comprimé.
    Boîle de 30 comprimés

     PURINOL 300 mg :
    comprimés sécables blancs dosés à 300 mg d'allopurinol par comprimé
    Boîte de 50 comprimés

    COMPOSITION
    • PURINOL 100 mg :
    Principe actif : Allopurinol
    Excipients : Povidone K-30, silice colloïdale anhydre, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, amidon de maïs et lactose

    • PURINOL 300 mg :
    Principe actif : Aliopurinol
    Excipients : Povidone K-30, silice colloïdale anhydre, stéarate
    de magnésium, amidon de mais, lactose.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    Hypo-uricémiant / Inhibiteur de l'urico-synthèse /Inhibiteur de la Xanthine oxydase.

    INDICATIONS

    • Traitement de la goutte primitive ou secondaire à une hyperuricémie associé à une hémopathie et à son traitement.
    • Traitement des hyperuricèmies primaires ou secondaires à une néphropathie accompagnée ou non des symptômes de la goutte
    • Traitement et prévention de la lithiase urique
    • Traitement prophylactique de la prévention des dépôts d'urates dans les tissus, de calcul rénal, de néphropathie uricémique chez les patients souffrant de leucopénie , de lymphomatose ou de malignité, ayant reçu une chimiothérapie qui entraîne une augmentation de la concentration sérique en acide urique

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE
    La posologie usuelle est de 100 à 300 mg par jour. Elle doit être déterminée en fonction de l'uricémie et de l'uraturie qui doivent être contrôlées régulièrement.

    MODE D'ADMINISTRATION
    Voie orale
    Il est conseillé de boire suffisamment de liquide (au moins 2 litres par jour), pour aider le rein à éliminer l'acide urique et pour maintenir une légère alcalinité des urines.

    CONTRE-INDICATIONS

    - Hypersensibilité à l'allopurinol ou à l'un des excipients.
    - Enfant de moins de 6 ans
    - Allaitement.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    MISES EN GARDE
    - Manifestations cutanées de type démangeaisons, rougeurs, vésicules, décollement de la peau pouvant rapidement s'étendre de façon très grave sur tout le corps,
    - Fièvre associée à une atteinte de l'état général, éruption cutanée, atteinte du foie ou du rein.

    Ces manifestations rares peuvent être graves et imposent le plus souvent l'arrêt immédiat du traitement.
    - En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou de déficit en lactase.

    PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
    • Ne jamais commencer un traitement par l'allopurinol lors d'une crise aiguë de goutte.
    • Chez les goutteux, la colchicine (1 mg/24 h) doit être systématiquement associée à l'allopurinol dans les 2 ou 3 premiers mois de traitement, afin d'éviter le déclenchement d'une crise aiguë.
    • Une attention particulière est recommandée chez les insuffisants rénaux en raison de la fréquence accrue des effets indésirables

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
    Prévenir les patients de la survenue possible de vertiges.

    INTERACTIONS

    • Vidarabine (anti-viral): risque accru d'apparition de troubles neurologiques (tremblements, confusion).
    • Azathioprine et mercaptopurine: insuffisance médullaire réversible mais éventuellement grave

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    Grossesse:
    L'utilisation du Purinol est déconseillée pendant la grossesse.

    Allaitement:
    Le Purinol passe en quantité non négligeable dans le lait maternel.
    Il est donc contre-indiqué en cas d'allaitement.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    Les effets secondaires incluent :
    - Les réactions cutanées diverses, des troubles gastro-intestinaux, des troubles visuels, des céphalées, vertiges, gynécomasties, neuropathies.
    - Troubles hématologiques, exceptionnels et graves.

    SURDOSAGE

    Symptomatologie :
    Pour des doses allant jusqu'à 20 g, les symptômes suivants, évoluant favorablement après traitement, ont été notés : nausées, vomissements, diarrhées, vertiges.

    Traitement:
    Traitement hospitalier en milieu spécialisé.
    Assurer une diurèse abondante pour augmenter l'élimination de l'allopurinol et de son métabolite.
    L'allopurinol et l'oxypurinol sont dialysables.

    PHARMACODYNAMIE

    L'allopurinol est un uricofreinateur : il empêche la formation d'acide urique. Il inhibe la xanthine-oxydase, qui est une enzyme catalysant la biosynthèse de l'acide urique : il diminue l'uricémie et l'uraturie.

    PHARMACOCINETIQUE

    • Après absorption gastro-intestinale rapide mais incomplète,
    • L'allopurinol est métabolisé, en majeure partie, en oxypurinol ; le pourcentage d'allopurinol absorbé qui est oxydé en oxypurinol est fonction inverse du dosage.
    • Les demi-vies plasmatiques de l'allopurinol et de l'oxypurinol sont respectivement d'environ 1 et 20 heures.
    • L'élimination est essentiellement rénale.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading