Recherche par lettre:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

COLOSPASMYL

    Adwya
    COLOSPASMYL

    Colospasmyl® 

    Trimébutine.

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS
    Comprimé à 100mg : boîte de 30. 
    Comprimé à 200mg : boîte de 15.

    COMPOSITION
    Trimébutine maléate : respectivement 100mg et 200mg.
    Excipients : Lactose monohydraté, hydroxypropylméthylcellulose, stéarate de magnésium.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    ANTISPASMODIQUE MUSCULOTROPE

    INDICATIONS

    Traitement symptomatique :
    - Des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
    - Des douleurs, des troubles du transit de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intes-
    tinaux.

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE
    Réservé a l'adulte :
    La posologie usuelle est de 1 comprimé 3 fois par jour.
    Exceptionnellement, la posologie peut être augmentée jusqu'à 600mg par jour soit 1 comprimé dosé à 200mg, 3 fois par jour.

    MODE D'ADMINISTRATION
    Voie orale

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption de glucose ou de déficit en lactose. 

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    GROSSESSE 
    Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, a ce jour , les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. Il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes, pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la trimébutine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la trimébutine au cours du premier trimestre de la grossesse. En l'absence d'effet néfaste attendu pour la mère ou l'enfant, l'utilisation de la trimébutine au cours des 2éme et 3éme trimestres de la grossesse ne doit être envisagée que si nécessaire.

    ALLAITEMENT
    L'allaitement est possible lors d'un traitement par trimébutine.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    Lors des études cliniques ont été décrits de rares cas de réactions cutanées.

    SURDOSAGE

    En cas de surdosage, un traitement symptomatique sera à mettre en oeuvre. 

    PHARMACODYNAMIE

    Les effets de la trimébutine s'exercent au niveau du tube digestif sur la motricité intestinale. La trimébutine a des propriétés d'agoniste enképhalinergique. Elle stimule la motricité intestinale en déclenchant des ondes de phase III propagées du complexe moteur migrant et en l'inhibant lors de stimulation préalable (chez l'animal). In vitro, elle agit par blocage des canaux sodiques (IC50= 8,4uM) et inhibe la libération d'un médiateur de la nociception (le glutamate). Chez le rat, elle inhibe la réaction de l'animal à la distension rectale et colique dans différents modèles expérimentaux.

    PHARMACOCINETIQUE

    Taux sanguins maximum obtenu au bout de 1 à 2 heures. 
    Elimination rapide, principalement urinaire : 70% en moyenne en 24 heures.



    Voir aussi:

    , after login or registration your account will be connected.
    Loading